Samer Fallaha
Cuisine syrienne
Lyon

ACTUELLEMENT  •  Chef de son propre service traiteur : Cuisine Sam.

SPÉCIALITÉ  •  Canard rôti aux épices syriennes

REFUGEE FOOD FESTIVAL 2018  •  Le Ballon, Lyon 2e
REFUGEE FOOD FESTIVAL 2017  •  Le Konditori, Lyon 3e

Contactez le service traiteur de Samer : Cuisine Sam !

Portrait

Après la pluie, le beau temps…  S’il devait y avoir une expression française à partager avec Sam, ce serait celle-là que je choisirais tant je lui souhaite qu’elle soit à l’image du parcours dans lequel il se lance. Cette expression, c’est aussi un clin d’œil à notre rencontre. Alors qu’il avait plu toute la matinée, c’est finalement  sous un soleil radieux que Sam et moi nous sommes retrouvés à la terrasse d’un café croix-roussien. En France depuis à peine 18 mois, Sam est déjà suffisamment à l’aise pour que, pendant plus d’une heure d’une conversation à bâtons rompus, notre échange se fasse intégralement dans la langue de Molière. Me voilà déjà impressionnée par un personnage qui n’en a pas fini de m’ébahir avec sa soif d’avancer et de s’intégrer. Armé d’un dynamisme et d’une détermination sans faille, il se saisit de toutes les opportunités qui s’offrent à lui pour se construire une nouvelle vie.

LES ORIGINES

Sam a 45 ans et il vient d’Alep en Syrie. Dans sa précédente vie, il était architecte d’intérieur. Plein d’idées et d’envies, il a également travaillé dans l’événementiel et dans l’import/export de marbre. Un quotidien bien rempli donc, où la cuisine avait une place plutôt minime.  Et même s’il est fier qu’Alep soit l’une des capitales gastronomiques du Moyen-Orient, il l’avoue lui-même : en Syrie, il ne cuisinait jamais. Mais le passé, ce n’est pas un sujet sur lequel Sam aime à disserter. A Lyon depuis 9 mois, il se focalise désormais sur le présent et l’avenir. Et c’est par la cuisine que passe sa renaissance.

SA CUISINE

S’il envisage désormais la cuisine avec beaucoup de passion et de professionnalisme, dans un premier temps Sam y est venu presque par hasard. D’un naturel particulièrement sociable, il aime les rencontres et le partage. Dès ses premiers mois en France, il prend donc plaisir à inviter et recevoir des amis autour d’un bon repas. Alors qu’il se cherche une reconversion professionnelle, ses convives, ayant manifestement apprécié le repas, lui soufflent l’idée de se lancer dans la cuisine. Sam est plein de ressources et avide de travailler. Il écoute donc leurs judicieux conseils et suit plusieurs formations de cuisinier. Fort d’un (déjà) gros réseau dans le monde associatif lyonnais, il officie maintenant en tant que traiteur pour leurs événements. Sa spécialité ? S’adapter ! Il peut mitonner des plats syriens évidemment, mais il s’est aussi initié à la gastronomie française. Il prend d’ailleurs beaucoup de plaisir à préparer (et à déguster) un bon canard rôti au four, plat qui lui était inconnu jusque récemment. Quelque soit l’origine de sa cuisine, l’important c’est certes de bien manger, mais aussi de partager un bon moment ensemble. Avec Sam,  cuisine rime sans nul doute avec convivialité et amitié!

AUJOURD’HUI 

Sam est un hyper-actif : il mène mille et une activités. Il continue à perfectionner son français, s’implique en tant que bénévole au sein de l’association Les Petites Cantines de Vaise et bien sûr il développe son activité de traiteur. Pour cela, il propose notamment aux associations de son réseau des idées de soirées et de festivités, toujours en tant que bénévole en attendant d’avoir les papiers qui lui permettront d’officier à titre professionnel. Et les pages de son agenda semblent déjà bien remplies ! Motivé à aller de l’avant, Sam a trouvé dans la cuisine une nouvelle vocation qui lui ouvrira bientôt (dès que ses papiers seront obtenus) les portes d’une nouvelle vie professionnelle. et qui dès à présent lui offre les moments de convivialité et de rencontres qu’il apprécie tant.