• PARIS * 16 - 23 juin 2017

    12 restaurants parisiens, du restaurant gastronomique à la crêperie de quartier ont ouvert leurs cuisines à des chefs réfugiés syriens, érythréens, indiens, géorgiens, sri-lankais, ivoiriens pour faire découvrir aux parisiens de nouvelles saveurs.

  • À L'occasion de la journée mondiale du refugié, aux quatre coins de l'Europe, la carte de restaurants parisiens s'est enrichie de plats imaginés et préparés par des cuisiniers réfugiés, pour des menus à quatre mains ou des cartes blanches savoureuses.

    Le Refugee Food Festival met à l’honneur les talents du chef invité et propose aux participants de se régaler avec des menus exigeants, originaux et des bons produits.

    #RefugeeFoodFestival

    #AvecLesRéfugiés

  • LES RESTAURANTS PARISIENS

    LULU LA NANTAISE

    16 JUIN 2017

    La cuisine Sri Lankaise de Nitharshini Mathyalagan va éveiller vos papilles dans cette crêperie au bord du canal Saint Martin.

    LES PANTINS

    16 JUIN 2017

    La formidable équipe des Pantins menée par Walid Sahed a invité Nabil Attar, cuisinier syrien, à réinventer sa carte habituelle.

     

    L'AMI JEAN

    16 & 23 JUIN 2017

    Conversation culinaire entre les chefs Stéphane Jégo et Mohammad Elkhaldy chez L'Ami Jean, ambassadeur du projet depuis sa création.

     

    Menu à quatre mains avec Afousatou Soro et Stéphane Jégo.

     

    LES PÈRES POP

    18 JUIN 2017

    Le chef cuisinier Hannibal Tewelde a pris les cuisines des Pères Pop ! Au menu ? Injeras, et spécialités érythréennes.

    LA TRAVERSÉE

    18 JUIN

    Vous voici embarqués dans un voyage jusqu'en Côte d'Ivoire aux côtés du chef Afousatou Soro et de Charles Neyers pour un brunch ensoleillé.

    INARO

    19 JUIN 2017

    Nabil Attar, chef d'origine syrienne vous embarque avec sa cuisine pour vous faire découvrir les spécialités de son pays, au côtés de Johan Bonnet aux manettes d'INARO, bar à vin mythique du quartier de République.

    JUVÉNILES Wine Bar

    20 JUIN 2017

    Les talents de Magda Gegenava et de Romain Roudeau vous embarquent jusqu'en Géorgie le temps d'un repas convivial et chaleureux. Accords mets & vins géorgiens

     

    CLAMATO

    20 JUIN 2017

    Menu à quatre mains franco-syrien.

    Bertrand Grébaut et Mohammad Elkhaldy ont redéfini la carte du Clamato le temps d'une soirée.

    Au menu ? Caviar d'aubergines, crème de thon, ceviche, jus de dates...

     

     

    POULETTE

    20 JUIN 2017

    Voyage en Inde grâce aux talents de Keshar Sharma et Élise Déat : un savoureux menu vegan !

    KIALATOK

    21 JUIN 2017

    Atelier de cuisine ivoirien avec Afousatou Soro.

     

     
     

    LES MARMITES VOLANTES

    22 JUIN 2017

    Un menu complètement vegan avec la cuisine indienne de Keshar Sharma et Victor Campos.

    LA TRATTORIA

    23 JUIN 2017

    Mohammad Elkhaldy et son équipe ont redéfini la carte italo-corse de la Trattoria !

    SOIRÉE DE CLÔTURE

    LA ROTONDE STALINGRAD

    23 juin

    SUR LA TERRASSE DE LA ROTONDE STALINGRAD

     

    KEFTA EN VEUX-TU VOILÀ ● Romain Tischenko (Le Galopin, La Cave à Michel) x Mohammad Elkhaldy
    PASSION HUMMUS ● Lotan Lahmi (YAFO houmous deli) x Nabil Attar
    PEYNIR EN FOLIE ● Nejo x ZARMA

    GLACES D'AMOUR ● Susanna Kilani (Geronimi)

    ♫ Musique by Anat - Le Tournedisque 👌

  • Les chefs du Refugee Food Festival

    Tous les chefs invités du Refugee Food Festival sont des cuisiniers confirmés et ont pour la plupart fait le pari de la cuisine pour réussir leur intégration sociale et professionnelle. Le festival leur offre un tremplin et permet de faciliter leur accès à l’emploi, tout en faisant découvrir leurs talents culinaires !

     

    Vous souhaitez faire appel à l'un des chefs participants au Refugee Food Festival ? Écrivez-nous :)

    Mohammad Elkhaldy

    Mohammad vient de Damas. A 16 ans, il met pour la première fois les pieds dans une cuisine, et là, coup de foudre : c’est la direction que choisit le jeune apprenti, entre études au Liban et étés studieux en Syrie.

    Il a déjà une expérience à faire pâlir beaucoup de chefs. A l’origine de l’ouverture de plusieurs restaurants en Syrie, sa notoriété croit rapidement. Ainsi qu’à Dubai, où il intervient régulièrement dans des programmes culinaires à la télévision.

     

    Fraîchement arrivé en France, le chef de 36 ans a donné des cours de cuisine, assuré le service de traiteur de mariages ou de soirées. Réception au Palais de Tokyo, dîner pour 500 convives de l’Hôtel de ville dont A. Hidalgo… Mohammad a déjà parcouru un bon bout de chemin depuis son arrivée, et de nombreux projets restent à venir!

    Keshar Sharma

    Dès son plus jeune âge, Keshar Sharma observait les rituels curieux de sa mère entourant la confection des dîners pour cinq, six, ou vingt… « Rituels et gestes strictes ». Ce sont les fers de lances de la cuisine de ce chef audacieux. Toutes les étapes de sa cuisine sont bien définies, auparavant par ce chef qui respecte religieusement ses propres règles dans le but de composer une cuisine végétarienne pour un public toujours plus large. Les légumes, les épices et tout autre ingrédient se bousculent sans cesse dans les poêles et les assiettes.

     

    Keshar est passé par une vingtaine de destinations dont Dubaï, Singapour, le Kenya… Le voilà aujourd’hui dans la ville lumière, ou la « love city » comme il l’appelle, avec sa générosité sans égal et sa capacité à préparer les légumes de soixante-dix façons différentes.

     

    Afousatou Soro

    La version patoise du prénom Afousatou, « wanenihene » en Sénoufo, signifie « chacun son étoile ». Afoutasou a trouvé sa petite étoile : la cuisine.

    Sa cuisine est une cuisine du monde inspirée par sa famille. Il y a d’abord sa mère, qui concocte des plats traditionnels ivoiriens et africains. Un savoureux mélange de sauces à base de graine de baobab, cacahouète ou aubergines, du Maffé Tiga ou sauce arachide, ou encore à base de Sumbawa.

     

    Dès son arrivée sur le sol français en 2008, elle traverse des moments. La cuisine la sauve. Elle décide alors de faire de cette passion un métier. Aujourd’hui, la jeune ivoirienne est entrepreneur et gère sa propre entreprise de traiteur : Afood. Elle organise des ateliers de cuisine et mijote des plats pour des occasions variées, du Refugee Food Festival à des enterrements de vie de jeune fille.

    Nabil Attar

    Nabil est née à Damas, en Syrie, où il y a grandit, a étudié et a rencontré sa femme, Susanna. Depuis petit, Nabil entre les épices et les casseroles. Sa famille avait un restaurant dans lequel il passait la plus part de son temps. Plus grand, il a appris à faire ses propres produits, comme le pain, le fromage, ou encore le vin, qui n’ont désormais plus de secret pour lui.

     

    Cela fait maintenant plus d’un an et demi que lui, sa femme et ses deux garçons sont installés à Orléans. Ils ont envie d’ouvrir leur propre resto franco-syrien d’ici quelques années, mais en attendant il souhaite s’installer comme traiteur et faire partager au monde entier, leur passion pour la cuisine et leur philosophie de vie « Quand tu réussis une fois dans la vie, tu réussis toujours ".

  • "Faire cuisiner ensemble des chefs français et des chefs réfugiés de nationalités syrienne, sri-lankaise, tchétchène, iranienne et indienne."

    "En France et dans six autres pays d’Europe, le Refugee Food Festival confie des restaurants à des cuisiniers venus d’Irak, de Syrie ou de Somalie du 16 au 30 juin."

    "À Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Bruxelles, mais aussi en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas et en Grèce, un chef réfugié se verra confier pour un soir les fourneaux d’un restaurant d’accueil."

  • UNE INITIATIVE CITOYENNE

    Grâce au kit méthodologique, et à l’accompagnement de l’équipe fondatrice et du HCR, chaque édition du Refugee Food Festival est portée par des citoyens qui souhaitent mobiliser la scène culinaire de leur ville, les restaurants, les pouvoirs publics et différents acteurs.

    À Paris, cette initiative a été rendue possible grâce l’engagement, l’enthousiasme et l’énergie de Laetitia Gaudenzi, Marianne Barbier et Hélène Berrier

    Une équipe parisienne formidable !

    Laetitia Gaudenzi, Marianne Barbier, Hélène Berrier, Louis & Marine ont coordonné l'organisation du festival à Paris.

    Le festival parisien a été rendu possible, notamment pour leur aide lors de la soirée de clôture, grâce à Suzanne Hug, Gauthier Boné, Amélie Groffier, Lounis Djaoud, Inès Giacommetti, Hanneli Victoire, Agathe Hernandez, Paul Martin, Marlène Bonvalot, Bettina Reveyron, Mehdi, Margaux Delerue.

  •  

    Ce projet est réalisé grâce au soutien de la Mairie de Paris, dans le cadre du label Paris Europe 2017.

    Remerciements :

    Thinkers & Doers pour leur chaleureux accueil, Grand Marché Stalingrad - La Rotonde, Anat - Le Tournedisque, Romain Tischenko, Lothan Lahmi, Christophe Pogliani - La Trattoria, Nicolas Derrstroff - Zarma, Marianne Barbier et nos dizaines de bénévoles. ❤

     

  • Aujourd'hui plus que jamais, soyons solidaires #AvecLesRéfugiés ☞ signez la pétition

    #RefugeeFoodFestival

  • S'inscrire à l'événement

    Nous suivre sur Instagram

    Nous rejoindre sur Twitter